Hommage à Alexandre Matheron

Alexandre Matheron est décédé le 7 janvier 2020, chez lui.

Il a été longtemps Professeur à l’ENS de Saint-Cloud, puis de Fontenay/Saint-Cloud, jusqu’en 1992. Il a formé des générations entières de normaliens à l’étude de la philosophie classique. 

Ses deux grands livres, Individu et communauté chez Spinoza, Éditions de Minuit, 1969, et Le Christ et le salut des ignorants chez Spinoza, Éditions Aubier-Montaigne, 1971 ainsi que les articles réunis sous le titre Études sur Spinoza et les philosophies à l’âge classique, Lyon, ENS Éditions, 2011, l’ont fait reconnaître nationalement et internationalement comme un maître des études dix-septièmistes.

Il a été, après Martial Gueroult, l’un des meilleurs représentants de la méthode structurale en histoire de la philosophie. Son séminaire rassemblait étudiants et doctorants français et étrangers désireux de s’initier à cette méthode.

Son exemple et ses conseils ont été pour beaucoup dans la formation d’un certain nombre de ceux qui ont travaillé au CERPHI, à l’IHPC puis à l’IHRIM. Sa rigueur et en même temps sa grande ouverture au travail des autres ont constitué un véritable modèle pour ses élèves et ses lecteurs.

P.-F. Moreau

On trouvera ci-dessous un dossier consacré à son œuvre, rassemblant un certain nombre d’articles déjà publiés ailleurs.