Conférence de Juan Domingo Sánchez Estop

 Samedi 22 octobre 2022 à 14h

 Paris 1, Panthéon-Sorbonne. Salle HALBWACHS

L’Association des Amis de Spinoza a le plaisir de vous convier à la Conférence de Juan Domingo Sánchez Estop, traducteur de la Correspondance de Spinoza en espagnol, membre du centre de recherche en philosophie de l’Université Libre de Bruxelles, ex enseignant-chercheur à l’Université Complutense de Madrid.

L’ouvrage  de Juan Domingo Sánchez Estop Althusser et Spinoza. Avec trois textes inédits de Louis Althusser sur Spinoza, est publié aux Éditions de l’université de Bruxelles, 2021.

« Dans les différents thèmes qui marquent sa carrière de philosophe, de l’anti-humanisme théorique à la théorie de la causalité structurale et jusqu’à la découverte d’un matérialisme aléatoire, Althusser s’est soutenu de Spinoza. Celui-ci a appris à Althusser la lecture et l’écriture, le rapport entre la théorie et la politique, la réalité, la matérialité même de l’imagination et de l’idéologie. Celui que Vermeer avait possiblement dépeint comme un géographe et comme un astronome a permis à Althusser – qui le rapproche de Machiavel – d’exploiter la topique marxiste et de dessiner des cartes, voire des plans de bataille… »

      POUR  ENTRER À LA SORBONNE, INSCRIPTION OBLIGATOIRE à : 

https://evento.univ-paris1.fr/survey/conference-de-juan-d…-dgwsggak

Wolgang Bartuschat (1938-2022)

Wolgang Bartuschat est décédé le 10 août 2022. Né à Königsberg, élève de Gadamer à Heidelberg, il avait soutenu une thèse sur Nietzsche en 1964, puis une habilitation sur la Faculté de juger en 1971. Professeur à l’Université de Hambourg de 1977 à 2002, il avait aussi été professeur invité à l’Université Humboldt et à l’Université de Bordeaux Montaigne. Il avait été co-éditeur de l’Archiv für Geschichte der Philosophie. Ses recherches couvraient la philosophie moderne de Descartes à Hegel, mais l’essentiel était consacré à Spinoza. Outre la traduction de l’essentiel de l’œuvre, avec introductions et annotations dans la Philosophische Bibliothek des éditions Meiner, il avait développé, notamment dans son livre sur la théorie spinoziste de l’homme, une interprétation de grand style qui relisait le système sous l’angle de l’anthropologie philosophique. 

Le Bulletin de Bibliographie spinoziste avait publié une présentation de son œuvre par Francis Amann en 2006 (BBS 28, Archives de philosophie, 2006-4, t. 69) et, plus récemment, une recension de son dernier ouvrage, sur le lien entre métaphysique et éthique (BBS 40, Archives de philosophie, 2018-4, t. 81).

– Nietzsche. Selbstsein und Negativität. Zur Problematik einer Philosophie des sich selbst vollendenden Willens. Heidelberg 1964 

–  Zum systematischen Ort von Kants Kritik der Urteilskraft, Klostermann, Frankfurt am Main 1972 

–  Spinozas Theorie des Menschen. Meiner, Hamburg 1992-  Spinozas Philosophie. Über den Zusammenhang von Metaphysik und Ethik, Meiner, Hambourg, 2017.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search