L’Éthique : nouvelles éditions et traductions

Deux nouvelles éditions et traductions importantes viennent de paraître : en français, celle de la collection Épiméthée aux Pufs (volume IV des Oeuvres), texte édité par Fokke Akkerman et Piet Steenbakkers, traduction de Pierre-François Moreau. 690 p.

Voir la présentation par P.-F. Moreau sur le site de la librairie Mollat.

Ce volume contient l’édition critique et la traduction française de l’Ethica, munies d’une introduction, de notes et de deux annexes (sur les mathématiques et la physique). L’établissement du texte par Fokke Akkerman et Piet Steenbakkers prend pour base l’édition latine des Opera posthuma de 1677, confrontée avec la version néérlandaise des Nagelate Schriften et avec le manuscrit récemment découvert dans les archives du Vatican – seul témoin connu de l’état du travail en 1675, transcrit par un ami de Spinoza (van Gent) à l’usage d’un autre (Tschirnhaus) et demeuré inconnu jusqu’en 2010.
La traduction de Pierre-François Moreau met en application les principes définis pour la série des œuvres de Spinoza, fondés sur la recherche de la cohérence lexicale et conceptuelle et sur l’analyse des écarts sémantiques. Elle établit la première édition française du livre le plus célèbre de Spinoza en prenant en compte les apports du manuscrit découvert en 2010.

En anglais, la toute première traduction anglaise, due à la future romancière George Eliot, et jamais publiée à ce jour, dans une édition de Clare Carlisle, Princeton University Press, 384 p. Voir le compte rendu par Steven Nadler sur Books & Ideas.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.