Disparition d’Omero Proietti

Nous apprenons la disparition d’Omero Proietti, professeur à l’Université de Macerata. Ses travaux sur Spinoza et Uriel da Costa avaient fait date dans les études spinozistes, au croisement de la philologie et de la philosophie, depuis son étude fondatrice « Adulescens luxu perditus. Classici latini nell’opera di Spinoza » (Rivista di filosofia neo-scolastica, t. 77/2, 1985). Il avait porté une attention particulière au cercle de Spinoza, et à la présence du stoïcisme latin dans ce milieu comme dans l’œuvre du philosophe.  Il avait établi le texte du Tractatus politicus, dans l’édition des Œuvres de Spinoza publiées aux Puf (2005). Parmi ses publications : La città divisa. Flavio Giuseppe, Spinoza e i farisei (Rome, Il Calamo, 2003) ; «Agnostos theos». Il carteggio Spinoza-Oldenburg (1675-1676) (Quodlibet, Macerata, 2006) ; Variazioni dacostiane. Studi sulle fonti dell’Exame das tradiçoẽs phariseas (eum-Edizioni Università di Macerata, Macerata 2017) ; « Ladinar »dacostiano. Uriel da Costa, Samuel Usque e la « Biblia de Ferrara » (eum-Edizioni Università di Macerata, Macerata 2021).



Citer ce billet
aas (2023, 7 février). Disparition d’Omero Proietti. Association des Amis de Spinoza. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ah2t

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search